Fait maison, artisan cuisinier, maître restaurateur 2

Fait maison, artisan cuisinier, maître restaurateur

Temps de lecture : 3 minutes

Avez-vous déjà entendu parler de « fait maison », « artisan cuisinier » et « maître restaurateur »? Quelles sont les différences entre chaque appellation ? Cet article met un coup de projecteur sur ces termes.

L’utilisation de la mention et du logo « Fait maison »

Logo cuisine fait maison
Logo de la cuisine « fait maison »

Le fait maison est très vendeur. Il permet d’augmenter le nombre de fréquentation d’un restaurant. Cependant, l’usage du logo fait maison  est strictement réglementé depuis l’arrêté du 15 juillet 2014.

Il ne s’agit pas d’une procédure de certification ou de labellisation, car aucun examen de passage ou contrôle préalable n’est nécessaire.

C’est une démarche volontaire du restaurateur. Le fait maison identifie les plats élaborés par le cuisinier et valorise ainsi son métier. Pour le consommateur, le « fait maison » permet de distinguer la cuisine d’assemblage de la cuisine confectionnée à partir de produits crus comme on le fait traditionnellement dans une cuisine.

ATTENTION : Pour utiliser le logo fait maison, certaines conditions doivent être respectées :

  • la préparation culinaire doit être cuisinée ou transformée au restaurant ;
  • les plats doivent être préparés à partir des produits bruts ou crus ; ces produits peuvent être surgelés.

Pour sensibiliser les restaurateurs à l’utilisation de la mention fait maison, le Ministère de l’économie a également établi un guide de bonne pratique.

L’utilisation de la qualité d’artisan cuisinier

artisan cuisinier
Qualité d’artisan cuisinier

L’artisan cuisinier est un statut réglementé par le décret du 10 mai 2017. La mention de cette qualité peut attirer de la clientèle. Mais qui peut se prévaloir de cette qualité ?

Peuvent bénéficier de la qualité d’artisan cuisinier, toutes personnes exerçant l’activité de fabrication de plats à consommer sur place et qui n’emploient pas plus de dix salariés.

Elles doivent aussi justifient d’un diplôme (CAP cuisine ou de restauration…), d’un titre ou d’une expérience professionnelle (3 ans minimum) dans le métier qu’elles exercent.

L’ensemble des plats proposés doit être « fait maison ».

Devenir maître restaurateur

Fait maison, artisan cuisinier, maître restaurateur 3
Plaque du maître restaurateur

Devenir maitre restaurateur est un gage d’excellence. Ainsi, le titre de maître restaurateur est le seul titre délivré et contrôlé par l’Etat, contrairement à la mention « fait maison » et à la qualité d’artisan cuisinier. L’obtention de ce titre est un gage de qualité et une façon de se démarquer des concurrents. La plaque officielle peut être apposée à l’entrée de l’établissement.

Qui peut devenir maître restaurateur ?

Tout restaurateur, quel que soit son statut (propriétaire, dirigeant ou salarié d’une entreprise de restauration traditionnelle), qui détient un diplôme professionnel et/ou une expérience de direction d’un établissement peut devenir maître restaurateur, sous certaines conditions.

Quelles conditions ?

Le restaurateur doit satisfaire aux 30 critères du cahier des charges (cuisine faite maisonhygiène, qualité d’accueil…).

Quelles procédures ?

Lorsque le restaurateur est prêt, il peut demander un audit fait par un organisme certificateur. Ensuite, il doit présenter son dossier à la préfecture de son département qui contrôle et décide.

ASTUCE : Le dossier de candidature doit comprendre les informations suivantes :

  • l’identité du candidat et l’enseigne de l’établissement ;
  • un justificatif de l’immatriculation au registre du commerce de moins de 3 mois ;
  • les justificatifs des conditions de qualification (diplôme et / ou expérience) ;
  • le rapport d’audit de l’organisme ;
  • une attestation sur l’honneur du dirigeant d’être à jour de ses cotisations fiscales et sociales.

Pour plus d’information, consultez le site internet de l’association française Maîtres restaurateurs www.maitresrestaurateurs.fr

Quelle durée ?

Le titre de maître restaurateur est valable 4 ans.


Posez une question juridique

Partager l'article

2 réflexions sur “Fait maison, artisan cuisinier, maître restaurateur”

  1. Ping : Ouvrir Une Pizzeria : 8 étapes Clés Avant De Se Lancer | Lex-Resto

  2. Ping : Ouvrir un restaurant : 7 étapes-clés avant de se lancer en restauration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *